A+ A-

La Maison Carrée, candidate au patrimoine mondial de l'UNESCO

L’Etat français sélectionne chaque année un bien culturel, naturel ou mixte pour le présenter devant le Comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO et le faire inscrire sur la liste prestigieuse du Patrimoine Mondial. En retour, les sites inscrits s’engagent à tout mettre en œuvre pour restaurer, protéger, valoriser et transmettre aux générations futures ce patrimoine dont ils ont la charge et qu’ils doivent partager avec le monde entier.

Nîmes conserve un ensemble architectural romain remarquable, Amphithéâtre, Castellum aquae, éléments monumentaux de l’enceinte antique : Portes Auguste et de France, Tour Magne, Temple de Diane et tracé de l’Augusteum sont autant de témoignages prégnants de la civilisation gallo-romaine. Parmi eux, le Temple dit la Maison Carrée qui, au-delà de son état exceptionnel de conservation présente des valeurs patrimoniales et symboliques conséquentes sur le plan architectural avec l’utilisation d’un vocabulaire stylistique  abouti, une qualité de réalisation remarquable et une valeur symbolique forte, en témoignant d’une période historique majeure dans l’histoire de Rome : L’installation d’un régime monarchique impérial par Auguste et la diffusion du culte impérial alors en formation.

Le cheminement vers une nouvelle candidature

Le cheminement vers une nouvelle candidature

Pour rappel, lors de la session 2018 à Manama, le Comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO avait choisi de différer l’inscription de Nîmes. Malgré sa déception, la Ville avait alors pris acte de cette décision et, forte du large soutien du Ministère de la Culture et des Nîmois, avait choisi de poursuivre un travail de près de 12 ans d’effort en présentant une nouvelle candidature.

Dans ce but, courant 2019, le Ministère de la Culture et les services de la Ville ont rencontré ICOMOS international (Conseil international des monuments et des sites), experts de l’UNESCO, afin d’étudier les contours d’une nouvelle candidature. 
 

Une nouvelle candidature centrée sur la Maison Carrée

Une nouvelle candidature centrée sur la Maison Carrée

Suite à la décision en 2018 du Comité du Patrimoine Mondial de reporter la candidature « l’ensemble historique urbain de Nîmes », en raison de la surreprésentation de l’antiquité et des centres urbains sur la liste du patrimoine mondial, la Ville de Nîmes a alors fait le choix, avec le soutien du Ministère de la Culture et des experts de l’UNESCO (ICOMOS International), de proposer une nouvelle candidature articulée autour du temple romain le plus remarquable de Nîmes : la Maison Carrée. Le seul monument nîmois, soulignent les experts, pouvant prétendre à une valeur universelle exceptionnelle sans équivalent parmi les biens figurant déjà au patrimoine mondial. Dès 2019, la Ville et le Ministère de la Culture ont ainsi sollicité ICOMOS International afin de redéfinir scientifiquement le choix de cette nouvelle candidature. Celui de la Maison Carrée s’est alors affirmé et l’élaboration du dossier a été mise en œuvre sous la direction scientifique de l’académicien Pierre Gros, spécialiste mondial de l’architecture romaine.

Bien loin de représenter un monument ordinaire, son état de conservation exceptionnel donne à voir et à comprendre, avec la beauté de son décor, des valeurs universelles, matérialisées par une architecture emblématique, témoin d’une période importante de l’histoire romaine. Le dossier de candidature, constitué par la mission UNESCO de la Ville de Nîmes avec le soutien du Ministère de la Culture sera présenté devant le Comité du Patrimoine Mondial, une fois validé et sélectionné par l’État Français, seul décisionnaire pour déposer et soumettre à l’examen un dossier à l’UNESCO. Dès le dépôt, les experts ICOMOS International mandatés par l’UNESCO auront alors 18 mois pour étudier le dossier avec un potentiel passage devant la 47e session du Comité du Patrimoine Mondial en juin 2023.
 

La Maison Carrée, un monument unique au monde

La Maison Carrée, un monument unique au monde

Temple dynastique dédié aux petits fils d’Auguste : Caius Julius et Lucius Caesar, princes de la jeunesse, morts prématurément, la Maison Carrée est l’un des témoignages parmi les plus importants de l'architecture et de la diffusion du culte impérial dans les provinces de l’Empire à l'époque du règne d’Auguste.

La Maison Carrée est, avec le Panthéon à Rome, le temple le mieux conservé du monde romain. Le temple Nîmois est l’unique et plus ancien représentant de l’ordre corinthien romain Augustéen toujours en élévation, ayant conservé intact l’ensemble de son décor avec son exceptionnelle frise ornée d’enroulements de rinceaux de feuilles d’acanthe peuplée d’oiseaux.

Edifiée après les guerres civiles du dernier siècle de la République romaine, le programme de son fastueux décor symbolise, avec la marque du pouvoir de Rome, le retour à la paix durable : la Pax Romana avec l’avènement du premier empereur romain : Auguste.
 

Les prochaines étapes de la candidature

Les prochaines étapes de la candidature

La Ville travaille sur ce nouveau dossier de candidature, avec l’accompagnement et le soutien des services de l’État. Elle a d’ores et déjà franchi avec succès les trois étapes indispensables de validation du Comité National des Biens Français du Patrimoine Mondial à savoir :

- La Déclaration de Valeur Universelle Exceptionnelle (DVUE)

- L’élaboration du plan de gestion, englobant l’ensemble des actions engagées en faveur de la connaissance, la conservation, la valorisation et la transmission du bien.

- La délimitation du périmètre et de la zone intermédiaire de protection dite « zone tampon »

À noter que le périmètre du bien et de la zone intermédiaire de protection doivent encore faire l’objet de précisions dans la perspective d’un passage devant le Comité du Patrimoine Mondial en 2023.

Etapes à venir : 

               - Janvier 2022 : Dépôt officiel du dossier de candidature auprès du Ministère de la Culture pour être sélectionné par l’Etat Français puis déposé auprès du Centre du Patrimoine Mondial.

               - Juin 2023 : Objectif de présentation du dossier (sélectionné par l’État Français) au Comité du Patrimoine Mondial lors de sa 47e session annuelle.

Contact :
 

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.